18 euros avec adhésion à la SHABE
96 pages quadri
cliquez sur l'image pour accéder au sommaire
 
Dossier principal
 
La circulation dans et autour
de Brumath/Brocomagus
dans l'Antiquité
 
Tous les articles par bulletins depuis 1983
sont disponibles ICI
Les anciens numéros peuvent être commandés
via le formulaire de contact ICI
Activités
ACTIVITES 1er semestre 2017
 
///Le  samedi  22 avril Molsheim: La Chartreuse de Molsheim
 
Sous la houlette de Guy Mercier nous visiterons la Chartreuse de Molsheim (dont un petit musée Bugatti). Durée environ 2heures.    Compter un petit droit d'entrée.
Le rendez-vous est fixé sur place, à Molsheim, à 14h30.
 
///Le samedi 20 mai Brumath: Nuit Européenne des musées.
 
Le samedi 20 mai nous nous retrouverons au musée pour les Nuit Européennes des Musées. Entrée libre de 19h00 à 23h00.
 
///Les 16, 17 et 18 juin Brumath: Journées Nationales de l'Archéologie.
 
Conférence vendredi 16 juin à 20 h salle SCHWEITZER au Temple/Chateau de Brumath, cour du château :
"Objets remarquables et ustensiles ordinaires d'une villa antique aux environs de Brumath-Brocomagus" par Mathias HIGELIN Archéologue à Alsace Archéologie.
Le musée sera ouvert le samedi 17 et dimanche 18 de 14h00 à 18h00
Actualités
Musée Archéologique de Brumath
Cour du Château - rue Jacques Kablé
 
OUVERTURE de 14h à 18h
lundi de pâques, 1er mai, 8 mai, lundi de Pentecôte,
1er et 3ème dimanche de juillet, 1er et 3ème dimanche d'août,
3ème dimanche de septembre,
Journées du Patrimoine et sur rendez-vous: 03 88 51 05 15
Activités
Le Musée
 

Le Musée Archéologique
de Brumath
 
Le musée est installé dans les caves voûtées d'un ancien château construit en 1717 par le comte Jean-René III de Hanau-Lichtenberg.
 
En 1804 le bâtiment fut transformé en église.
 
Pour la grande partie, les objets exposés (différents vestiges architecturaux, outils d'artisans, monnaies, céramique locale...) concernent l'époque Gallo-romaine; ils illustrent la culture et les modes de vie des habitants de l'ancienne Brocomagus.
 
<><><>
Seit 1971 dient das alte Kellergewölbe des ehemaligen Schlosses der Grafen von Hanau-Lichtenberg, das im Jahre 1804 zu einer Kirche umgestaltet wurde, als Ausstellungsraum für das Brumather archäologische Museum, in welchem Fundstücke, größtenteils aus der Gallo-Römerzeit, zu sehen sind.
Sie bieten Einblick in das Leben der Einwohner von Brocomagus, wie Brumath damals hieß.
Morceau de masque de théâtre décoratif en terre cuite du 2e siècle
(Schneikert © Archéologie Alsace).
 
Visite guidée de HAGUENAU par Maddy JACQUOT de la SHAH                                                                                    
 
Nous remercions chaleureusement la Société d'Histoire et d'Archéologie de Haguenau ainsi que Maddy Jacquot pour leur accueil au sein de la Cité de Barberousse. Quelques lignes pour vous faire découvrir cette belle ville...
 
Samedi 16 avril 2016 - Groupe 15 Personnes
 
Nous commençons la visite devant la mosaïque réalisée par Alfred Tinsel en 1961. Y sont représentés Hugues Eguisheim découvrant l’Ile de la Moder en 1035, la vie économique dans la forêt de Haguenau, le départ de Barberousse pour la troisième croisade, et Henri II (Roi de France) à Haguenau en 1552.
 
Nous nous rendons ensuite devant la Fontaine aux Abeilles. Datant de la fin du XVIII° S,  ce joli ensemble appartenait à l’abbaye de Neubourg.  Le curé d’Uberach l’a achetée en 1866 et cédée à la ville d'Haguenau 20 ans plus tard.  Sur les faces du bassin quadrilobé, sont figurées les armoiries du couvent de Neubourg, du lion dressé de Renaud de Lutzlbourg (fondateur de l’abbaye) et de l’oiseau de l’Abbé Spetch, l’un des abbés de ce riche couvent démantelé lors de la Révolution. Les angelots entourant une ruche paillée représentent la devise : « Ora et labora », « Prie et travaille ».
 
Nous entrons ensuite à l’intérieur de l’Eglise Saint-Georges, érigée en 1143, sur commande de Frédéric Barberousse. Nous pouvons y admirer les  merveilleux vitraux de Jacques le Chevallier, les mobiliers sculptés de la fin du XV°S, début XVI°S, période faste pour l’œuvre Saint-Georges, reliée à l’église. La custode de Fritz Hammer, le retable avec les panneaux de Diebold Martin, le Christ en croix de Clément de Bade, la chaire de Weit Wagner.  A l’extérieur, la guide attire l’attention sur les étalons de mesure des tissus, bois, encorbellement, aune de Haguenau, empreinte de dague, les griffes du diable et le graffiti du Moyen Age représentant un chevalier prêt pour un tournoi.
 
Nous nous glissons dans la cour de l’Hôtel Hoffmann, où la propriétaire, Mme Schneider, d’une grande amabilité nous autorise à visiter le splendide escalier et la salle de réception. A l’extérieur, nous avons l’occasion d’entendre un bref historique sur ce bailli Hoffmann, ayant au XVIII°S, pris en main la culture de la garance sur le secteur haguenovien. Nous voici ensuite à quelques mètres pour admirer la merveilleuse façade de l’Hôtel Barth, tout à la fois greffier, architecte, Intendant des Eaux et Forêts. Y figurent les très beaux mascarons représentant les saisons, l’Afrique, l’Asie, ainsi qu’au deuxième étage, probablement des représentations de membres de la famille de Barth.
 
Quelques pas encore et nous voici devant l’Ancien Hôpital Bourgeois, avec sa belle allégorie de la Charité sur son tympan. Le guide évoque la chapelle Saint Martin au sein de cet ensemble.
Passons devant l’Ancienne Douane, où étaient entreposées au Moyen Age les marchandises venant par l’ancienne voie d’eau longeant le bâtiment.
 
Nous voici ensuite devant l’ancien emplacement du château de Haguenau, érigé par Frédéric le Borgne, embelli par Frédéric Barberousse, démantelé en 1688. Les précieux moellons de grès ont été épargnés par le double incendie de 1677, et dirigés pour être inclus dans les murs défensifs de Fort Louis en Alsace du Nord.  L’emplacement du château resté vide, a été occupé ensuite par les Jésuites, chargés de la Contre-Réforme à Haguenau, et suite à leur expulsion en 1765, est devenu la caserne de cavalerie. Dans les années 1950, est devenu la Maison de Retraite.
Un brin d’histoire sur les moulins haguenoviens en passant devant celui de la Place Barberousse, et nous voici devant ce très beau bâtiment de la Chancellerie de la fin du XV°S. Nous pouvons y admirer le très bel astrolabe, les blasons des familles d’échevins, ceux de l’Empire impérial, la rose de Haguenau. Et la très curieuse fausse tourelle, en fait vrille d’évocation contre le feu.
 
La guide chargée des visites de la synagogue, a le plaisir d’y accueillir le groupe de visiteurs. Apporte des informations sur l’histoire de la présence juive à Haguenau, et présente les significations des représentations des vitraux de Tristan Ruhlmann, fêtes juives annuelles, mariage, et deux verrières consacrées aux douze tribus. Elle a  le plaisir également d’expliciter les inscriptions de la pierre d’angle de l’ancienne synagogue de 1492.
 
Puis nous voici devant le Musée Historique de Haguenau. Quelques explications sur les représentation de sa façade : Barberousse, la mosaïque des MinnenSinger, et surtout les choix architecturaux de cet édifice construit au début de XX°S, durant la période prusso-allemande, et se voulant être le message de rappel de l’appartenance germanique des Haguenoviens, par son beffroi, sa façade de palais rhénan.
 
Glissons nous jusqu’au théâtre édifié en 1846 par Charles Morin. D’inspiration italienne, ce petit joyau comprend toutes ses structures en métal, mais l’architecte n’ayant osé les laisser à découvert, pour ne pas heurter l’opinion, les a recouvertes d’appareillage en grès.
 
Voici la poste avec sa magnifique Germania, l’Hôtel du Commandant de la Place de 1700.
 
Et voici que prend fin notre visite. La guide a retracé au fil des arrêts, les principaux points historiques de cette dynamique ville de Haguenau.
 
Elle a particulièrement apprécié l’attention et la gentillesse du groupe accueilli.
Merci pour le vin et sel romains. Et pour les deux revues qui lui permettront de découvrir encore mieux le fruit des recherches de cette sympathique Société d’Histoire et d’Archéologie  de Brumath et environs.
 
Maddy Jacquot
Guide SHAH
Secrétaire Comité SHAH
Le bulletin n°44 est disponible!
Chercher
AccueilInformations GénéralesLe Musée ArchéologiqueLa RevueOffres PédagogiquesBibliothèque IdéaleLiens 
SOCIETE D'HISTOIRE
ET D'ARCHEOLOGIE
DE BRUMATH ET DES ENVIRONS
Céramique métallescente à la barbotine - II/IIIè siecle
copyright SHABE 2016